En avril 2009, l’enquête de couverture vaccinale a concerné trois cohortes de jeunes saint-martinois tirés au sort, gardés dans des jardins d’enfants, scolarisés en petite section de maternelle, en classe de CE2, 4ème et SEGPA. Les dates de vaccination étaient renseignées à partir du carnet de santé.

Les taux de couverture observés à l’âge de 1 et 2 ans sont dans l’ensemble insuffisants avec, pour le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) un taux inférieur à 95 %. Un grand nombre d’injections ont été invalidées, les intervalles entre deux doses n’étant pas respectées. L’injection de la 5ème dose de vaccin anticoquelucheux concerne un tiers des collégiens et est pratiquée à des dates inappropriées. Dans l’ensemble, les taux de couverture vaccinale concernant le BCG, l’hémophilus B et l’hépatite B sont supérieurs aux taux de France métropolitaine. A l’inverse, ils sont inférieurs pour le ROR, pour les 4èmes doses de vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP), et pour celui contre la coqueluche.

Télécharger les pièces jointes: