D’après le point épidémiologique de la Cire Antilles-Guyane (n°26), depuis la fin du mois de décembre 2013, environ 70 000 personnes présentant des signes cliniques évocateurs du Chikungunya ont été vus en médecine de ville. Si au mois de juin 2014, le nombre hebdomadaire de cas demeurait de l’ordre de 6 000, la dernière semaine du mois de juillet 2014, il était estimé à 3 200. 

Afin de protéger et de limiter la progression de l’épidémie, l’Agence de Santé de Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy a réalisé un guide sur le Chikungunya, en partenariat avec les institutions majeures. Diffusé par l’Instance régionale d’éducation pour la santé (IREPS) de Guadeloupe, ce guide renseigne sur la maladie, le moustique vecteur et les bons gestes à adopter.

Télécharger les pièces jointes: