Les cardiopathies ischémiques

0
293

Sur la période 2007-2009, 97 Guadeloupéens sont décédés par an en moyenne d’une cardiopathie ischémique. Près des trois quarts des décès (71 %) sont survenus après 65 ans.

En Guadeloupe, les cardiopathies ischémiques sont responsables de 13 % des décès par maladies cardio-vasculaires et de 3,5 % de l’ensemble des décès.
Le taux brut de mortalité par cardiopathies ischémiques, qui rapporte le nombre de décès pour ce type de pathologie à l’ensemble de la population, est plus faible en Guadeloupe qu’en France hexagonale.

Télécharger les pièces jointes: