Home Blog

Bulletin d’adhésion

0

Afin de soutenir l’activité de l’ORSaG et d’être informé régulièrement des travaux réalisés, deux formules vous sont proposées :

  •     L’adhésion (25 euros) qui implique votre participation à l’assemblée générale de l’ORSaG au moins 1 fois par an (Fiche_adhesionA4_Orsag_mars2016)
Télécharger les pièces jointes:

La santé des femmes en Guadeloupe

0

Le présent document utilise les données actuellement disponibles pour faire le bilan de la santé des femmes en Guadeloupe en 2018. Malgré l’avantage octroyé par les années de vie supplémentaires, les Guadeloupéennes perçoivent leur santé de manière plus négative que les hommes. Outre leurs comportements de santé qui diffèrent, les Guadeloupéennes sont confrontées différemment aux problématiques de santé prioritaires de la région : diabète, obésité, maladies cardio-vasculaires, cancers… Les éléments apportés par ce rapport sont des outils d’aide à la décision en vue d’améliorer la santé des femmes sur toutes ses composantes : physique, mentale, sociale et sexuelle.

Télécharger les pièces jointes:

Le diabète en Guadeloupe- Les chiffres clés

0

À l’occasion de la journée mondiale du diabète, l’ORSaG publie les chiffres clés du diabète en Guadeloupe.

 

Télécharger les pièces jointes:

Profils socio-sanitaires de la Communauté des communes de Marie-Galante

0

Les profils socio-sanitaires réalisés par l’ORSaG sont des supports accompagnant l’ARS dans la démarche de formalisation des contrats locaux de santé (CLS) à l’échelle des territoires communaux ou intercommunaux et des collectivités d’Outre-Mer. Ils fournissent une description des territoires à travers l’analyse des indicateurs socio-sanitaires disponibles en routine.

Télécharger les pièces jointes:

Conditions d’adoption des méthodes de prévention contre les maladies vectorielles (Dengue, Chikungunya, Zika)

0

Dans le cadre du projet Malin, l’ORSaG a été sollicité pour mesurer les freins et les leviers permettant de prévenir l’émergence et la dispersion des arboviroses : dengue, chikungunya, zika. Le Cirad et le service de lutte antivectorielle de l’ARS de Guadeloupe ont financé cette étude qualitative réalisée en 2017 auprès des habitants avec la collaboration d’Ipsos Antilles. Depuis janvier 2014, le projet collaboratif Malin vise à améliorer le contrôle des maladies infectieuses humaines, animales et végétales. Ce projet guadeloupéen associe l’ensemble des institutions européennes impliquées dans la compréhension, le suivi et le contrôle de ces maladies. Les objectifs de Malin sont nombreux.
https://www.projet-malin.fr/

Télécharger les pièces jointes:

Les principales structures de prise en charge en ambulatoire des comportements addictifs en Guadeloupe

0

En 2017, 5 centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) et 1 centre de soins, d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues (CAARUD) sont en activité en Guadeloupe ou à Saint-Martin. Sur la période 2015-2017, chaque année, 1 885 patients ont pu bénéficier d’au moins une consultation au sein d’un CSAPA en Guadeloupe et 133 à Saint-Martin. Le profil des patients varie sensiblement selon les structures et leur spécialisation antérieure. L’analyse des indicateurs présentée dans ce document vise à décrire les données de prise en charge des addictions en Guadeloupe et à Saint-Martin afin d’améliorer les politiques de santé en adéquation avec l’observation du terrain.

Télécharger les pièces jointes:

Facteurs associés au recours répété à une interruption volontaire de grossesse en Guadeloupe et à Saint-Martin

0

Proportionnellement à sa population, la Guadeloupe est la région française où le recours à l’IVG est le plus fréquent. En 2015, 34 IVG pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans ont été réalisées en Guadeloupe, soit plus du double du taux national. Le recours répété à l’IVG est fréquent. Dans la région, plus d’une femme sur deux ayant eu recours à une IVG en 2013 avait déjà eu recours à une IVG antérieurement (52 %). Cette étude vise à mieux connaitre les caractéristiques de ces femmes afin d’adapter au mieux les politiques de santé sexuelle et reproductive.

Télécharger les pièces jointes:

LES PSYCHOMOTRICIENS – Les professionnels de santé en Guadeloupe

0

L’évolution de la population et la mutation des professions de santé modifient les besoins et l’offre de soins sur le territoire. Les psychomotriciens, encore peu développés sur le territoire, ont principalement une activité salariale. Cet état des lieux présente les données sociodémographiques, épidémiologiques et de consommation de soins, disponibles à l’ORSaG. Il est un outil d’aide à la décision, pour assurer une bonne adéquation entre les besoins et l’offre de soins des Guadeloupéens.

Télécharger les pièces jointes:

LES ORTHOPHONISTES – Les professionnels de santé en Guadeloupe

0

L’évolution de la population et la mutation des professions de santé modifient les besoins et l’offre de soins sur le territoire. Parmi les jeunes âgés de moins de 25 ans, les soins orthophoniques représentent 39 % des actes paramédicaux. Cet état des lieux présente les données sociodémographiques, épidémiologiques et de consommation de soins, disponibles à l’ORSaG. Il est un outil d’aide à la décision, pour assurer une bonne adéquation entre les besoins et l’offre de soins des Guadeloupéens.

Télécharger les pièces jointes:

LES MASSEURS-KINESITHERAPEUTES – Les professionnels de santé en Guadeloupe

0

L’évolution de la population et la mutation des professions de santé modifient les besoins et l’offre de soins sur le territoire. Les masseurs-kinésithérapeutes sont la deuxième profession paramédicale la plus représentée sur le territoire, mais leur répartition est inégale. Cet état des lieux présente les données sociodémographiques, épidémiologiques et de consommation de soins, disponibles à l’ORSaG. Il est un outil d’aide à la décision, pour assurer une bonne adéquation entre les besoins et l’offre de soins des Guadeloupéens.

Télécharger les pièces jointes:

Suivez l'Orsag

0FansLike
0FollowersFollow
0FollowersFollow
0FollowersFollow

LES PLUS LUS